Sport Spectacle Project

« Si le sport avait eu au XVIe siècle la place qui est la sienne aujourd’hui, Machiavel y aurait certainement consacré un chapitre du Prince.

 

Ces dernières années n’ont fait que renforcer mon impression que le sport en tant que spectacle – mais pas seulement – est devenu un nouvel outil à disposition des instances de pouvoir politique. Il suffit d’observer de quels ministères il a dépendu pour pressentir la complexité de son évolution : d’abord du ministère de la Guerre, puis de la Fonction publique, puis de la santé ; aujourd’hui il dépend simultanément de plusieurs ministères.

 

Ce constat nous permet d’imaginer pourquoi il se révèle être un vaste et fascinant laboratoire des problématiques sociales et politiques contemporaines. Diplomatie, manipulation, course au progrès, intérêts cachés, éthique : tout y existe à l’état de prototype, jusqu’à en devenir totalement burlesque. »

 

Karim Bel Kacem